Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:02

Je souhaite relayer cet article paru sur le site de l'UJFP .

Repost 0
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 15:09

Pierre Bayard ,on pourra lire cet article .

Sur un sujet qui me tient beaucoup plus à cœur, on pourra lire ici
.

Repost 0
29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 14:36

Avant d'en venir à mon sujet du jour, pour un peu de lecture utile sur le sujet qui agite la blogosphère ces temps derniers, cliquer ici .

Comme Montaigne, je pourrais parler de « la trahison de ma mémoire » et évoquer ces livres « qu’il m’est advenu plus d’une fois de reprendre en main comme inconnus » et de constater au bout de quelques pages que je les avais déjà lus.

Aussi souvent, il m’est arrivé d’être sûr d’avoir déjà lu tel livre, de m’apercevoir, le lisant effectivement, qu’il était fort éloigné de l’idée que je m’en étais faite et d’avoir conclu que je ne le connaissais que par ouï-dire ou, ce qui fait peu de différence, que l’ayant lu je l’avais modifié…

Tout cela entre dans la catégorie des « livres non-lus » de Pierre Bayard qui, autant que je me souvienne, ne connait pas la catégorie des livres « lus ».

Eh oui ! Me voici reparti sur la piste de Comment parler des livres… et oubliant pour quelque temps le Festival d’Avignon 2016

À moins que ce ne soit sur la piste de Montaigne

Repost 0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 13:44

En attendant de retourner aux choses sérieuses,

on pourra toujours lire ceci qui m'a fort amusé

.

En attendant de retourner aux choses sérieuses, plus précisément au sujet dont j’avais fait le projet de vous entretenir il y a déjà plus d’un mois, en attendant de retourner au Festival d’Avignon 2016 ou plus précisément à ce que nous en avons vu autant dire peu de chose, Charlotte a décidé de vous parler de construction navale et j’aimerais vous dire ici deux mots à propos de mules et de libre arbitre

Parlons d’abord des mules papales.

Tout le monde connait la nouvelle, ou le conte comme vous voudrez, des Lettres de mon moulin , tout le monde connait cette mule qui attendit sept ans le moment de la vengeance.

Il est cependant une autre mule du pape, plus exactement une paire de mules, les pantoufles papales si vous préférez…

mule--gauche semble-t-il-- du pape Pie VII

mule--gauche semble-t-il-- du pape Pie VII

Je ne sais si c’est la gauche ou la droite que les heureux mortels obtenant audience de Sa Sainteté doivent—ou devaient peut-être, j’ignore si ce rituel est toujours en vigueur—dévotement baiser…

Il y a peu, j’ai découvert un conte de Voltaire en vers intitulé La mule du Pape qui n’a rien à voir avec le vindicatif animal de Daudet et dont je vous livre un extrait :

….notre ami Belzébuth
Alla dans Rome : or c’était l’heureux âge
Où Rome avait fourmilière d’élus ;
Le pape était un pauvre personnage,
Pasteur de gens, évêque et rien de plus.
L’Esprit malin s’en va droit au saint-père,
Dans son taudis l’aborde, et lui dit : « Frère,
Je te ferai, si tu veux, grand seigneur. »
À ce seul mot l’ultramontain pontife
Tombe à ses pieds et lui baise la griffe ;
Le farfadet, d’un air de sénateur,
Lui met au chef une triple couronne.
« Prenez, dit-il, ce que Satan vous donne ;
Servez-le bien, vous aurez sa faveur. »
O papegots ! voilà la belle source
De tous vos biens, comme savez. Et pour ce
Que le saint-père avait en ce tracas
Baisé l’ergot de messer Satanas,
Ce fut depuis chose à Rome ordinaire
Que l’on baisât la mule du saint-père.
….

Je lisais ce matin la lettre que Flaubert écrivait à Louise Colet le 18 septembre 1846, lettre dont j’extrais ce passage :

… Quant à mon fatalisme que tu me reproches, il est ancré à moi. J’y crois fermement. Je nie la liberté individuelle parce que je ne me sens pas libre ; et quant à l’humanité, on n’a qu’à lire l’histoire pour voir assez clairement qu’elle ne marche pas toujours comme elle le désirerait. Si tu désires entamer une discussion à ce sujet (qui ne sera pas amusante), je ne bouderai pas. Mais finissons toutes ces niaiseries…

Il y aurait effectivement beaucoup à dire…

Vous étonnerais-je si je vous disais que je ne partage pas le sentiment de Flaubert sur la liberté individuelle ou, si vous préférez, sur le libre arbitre ?

Repost 0
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 14:14

Je vous suggère cet article qui m'a paru intéressant

Repost 0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 14:40

...on pourra lire CECI

Je place ceci dans la catégorie Les conseils d'oncle Lucien et, ce faisant, je me pose la question : "Ne devrais-je pas renommer cette rubrique Les coups de cœur de Lulu? Plus moderne, non?

À part ça?

rien de bien neuf!

rien de bien neuf!

Repost 0
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 07:02

...dans l'océan, une information à relayer...

Repost 0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 09:53

Tout d'abord, un relai pour un château d'eau
.

De l'organisation 2

Relisant mon précédent article, je note une phrase dont l’ambigüité me frappe tout à coup :

je continue de me laisser guider par mes associations d’idées qui me conduisent aujourd’hui à l’évolution de l’organisation de nos déplacements dans le temps

Il est, je l’espère, bien évident pour tout le monde qu’il ne s’agit pas de « déplacements dans le temps » mais bien « d’évolution dans le temps de l’organisation de nos déplacements »

On pourrait me poser la question « Pourquoi déplacements plutôt que voyages ? », et je répondrais probablement « C’est le mot qui s’est imposé quand la phrase s’est formée dans ma tête ; j’en suis d’accord ce n’est pas sans importance mais je ne pense pas connaitre clairement la réponse. »

C’est une remarque pertinente de JC ce matin chez Assouline qui me porte à m’interroger sur ce choix…

On en reparlera peut-être plus tard…

En attendant, continuons la liste de nos « déplacements »

On notera que n’apparaissent pas nos « passages » plus ou moins longs au festival d’Avignon ; ce n’est pas un oubli, je leur réserve un traitement séparé…

Si je me suis arrêté hier en 1971, ce n’était pas seulement parce que j’avais autre chose à faire, c’était surtout parce que c’était la dernière fois que nous entreprenions un voyage un peu long sans la moindre organisation préalable, simplement parce que c’était la dernière fois avant longtemps que cela nous était possible, l’explication tient en un mot : enfant.

(fin des digressions, retour à nos moutons demain)

Repost 0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 16:07

À lire : CECI

...et, pendant que vous y êtes, le chapitre XII du livre II qui fait définitivement mon désespoir...

Repost 0
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 06:29

un petit relai d'information qui vaut ce qu'il vaut...

...et tout à coup, brutalement, sans prévenir, tout à trac, inopinément, sans raison et sans crier "Gare!"...

...cette évidence s'impose à moi...

Voilà bien au moins, au bas mot, TROIS ans que je n'ai pas relu...

Si par une nuit d'hiver un voyageur.......................

À relire absolument!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche