Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 06:36

19 MARS 1964

Capitole

52 ans de vie commune officielle...

Cette photo du tournage de Desire de Borzage est hors sujet

Cette photo du tournage de Desire de Borzage est hors sujet

Je ne pensais pas que nous serions capables de tenir aussi longtemps!

Repost 0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 15:42

Un conseil de lecture : cliquer ici.

hors sujet (il en faut)

hors sujet (il en faut)

Après lecture du dernier billet d'Assouline, lecture laborieuse car son blog débloque depuis près d'une semaine, j'ai eu envie de relire Michaux.

Je suis donc allé rechercher dans la bibliothèque--celle de la mezzanine--, entre Hemingway et Borges, l'édition Gallimard 1967 d'Ailleurs.

Me voici en route vers la Grande Garabagne.

Au diable l'avarice, comme disait ma grand-mère,

encore un conseil de lecture

.

Repost 0
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 16:37
essai de mise en page

l'écris un texte, n'importe quoi et j'insère une image à droite

PAF!

essai de mise en page

une autre à gauche

Pas mal, non?

Il est vrai que j'aurais souhaité placer le texte plus bas.

Impossible!

Comme aimait à dire ma grand-mère,

essai de mise en page

la perfection n'est pas de ce monde...

Tiens!

Je vais créer une nouvelle rubrique...

Repost 0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 16:20

"Et Coraline?" demande l'un.

"Et Pierrot?" demande l'autre.

Et ta sœur?
Dit le percepteur
Heure qui tinte... etc

À tous je réponds :

PATIENCE !

Tout vient à point à qui sait attendre

aurait dit ma grand-mère.

Tout ça pour vous dire qu'il serait peut-être temps de vous parler de notre périple breton en commençant par le commencement :

NANTES

(à suivre)

Repost 0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 08:18

Ici Riquet

Vous vous souvenez?

Nous nous sommes déjà rencontrés dans les premiers temps de ce blog.

Ici, je voulais insérer une de mes photos--entendez : une photo qui me représente--.

Hélas! Impossible de mettre la patte dessus...

Mais ... Cessons de parler de moi et venons au sujet.

Lucien m'a chargé de vous dire qu'il travaille à la suite du repas chez les Bergeret.

Vous vous souvenez?

Coraline et Jean-Claude.

La poule au pot de la grand-mère de Zoé.

Charlotte qui vient de lancer la phrase qui tue...

Il semblerait que Jean-Claude, Lucien et Zoé, réfugiés sur la terrasse avec Armagnac et vêtements chauds de saison(La scène se passe début Janvier, juste après le fameux "esprit du 11 Janvier", vous vous souvenez?), perçoivent des bribes de l'algarade Charlotte-Coraline.

L'auteur hésite.

Bottera-t-il en touche en faisant reprendre la cigarette à Lucien qui ne fume plus depuis le 26 Juin 2003 et en se lançant dans une digression sur le tabac, ses avantages et ses inconvénients?

Ici une parenthèse :

(Lucien me dit qu'il a encore rêvé cette nuit qu'il s'était remis à fumer : rêve récurrent précise-t-il)

Fera-t-il entendre des phrases entières, des bribes de phrases, des mots isolés?

Entendra-t-on "en boucle" les mêmes arguments ressassés sous des formes différentes, comme dans la plupart des querelles ordinaires?

Probablement.

Bref, Lucien patauge.

Il me demande de classer cet article dans la rubrique Voici pourquoi je n'écrirai jamais.

Mais vous aurez, malgré tout, prochainement la suite des aventures de Coraline.

"Et la suite de "Mon ami Pierrot" c'est pour quand?" demanderez-vous peut-être.

Patience! Chaque chose en son temps, comme disait probablement la grand-mère de Lucien.

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 16:43

Toujours éviter d'exprimer ses impressions à chaud. On évitera ainsi de dire bien des sottises.

"Réfléchir n'a jamais fait de mal à personne--sauf peut-êtrre à mon miroir--" dit la belle-mère de Blancheneige.

"Tourne sept fois la langue dans ta bouche avant de parler" disait ma grand-mère.

 

Repost 0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 11:50

Il est d’usage, en début d’année de dresser le bilan—avez-vous remarqué qu’on dresse un bilan un peu comme on dresse la table, mais pas comme on dresse son léopard—de l’année écoulée.

Dressons donc.

 

Je crois avoir déjà annoncé que l’année 2014 fut pour nous une année houleuse.

 

Cela avait commencé en Décembre 2013 par une suspicion de cancer de la prostate pour mon compagnon et donc une biopsie.

Qui dit biopsie de la prostate dit risque important d’infection ; nous n’y avons pas échappé ; nous nous sommes précipités aux Urgences à la première poussée de fièvre : hospitalisation, administration massive d’antibiotique, retour  à la maison la veille de Noël avec poursuite du traitement par un service d’infirmiers à domicile.

Bon côté de la chose—preuve que toute chose a son bon côté--, nous fûmes dispensés des réveillons en famille.

 

Les « fêtes » passées, le verdict tomba : test négatif.

Pas de cancer, donc.

 

Environ un mois plus tard éclata l’Affaire, épisode plutôt comique qui procura à  ce blog quelque animation.

 

Fut-ce une conséquence de la tension générée par l’épisode prostatique ? Une conséquence de l’Affaire qui battait alors son plein ? Fut-ce la Fatalité ?

Ce pouvait être aussi bien « le Petit Jésus qui me punissait d’avoir été impolie avec la dame » comme aurait pu dire ma grand-mère.

Le 7 Mars, on dut m’hospitaliser d’urgence : symptômes d’AVC.

Après deux jours de tests, le dernier IRM montra enfin un bouchon dans je ne sais quel coin de mon cerveau. AVC confirmé. AVC sans séquelles heureusement mais épée de Damoclès suspendue sur ma tête, surtout quand on connait mes antécédents familiaux.

AVC qui me fit écrire sur ce blog six mois plus tard « On est vieux quand on connait la fin de l’histoire ». Je crois, en effet, connaitre le « comment » mais pour le « quand » le doute subsiste.

Me voilà sous traitement : Kardégic, statine à vie.

 

Une semaine plus tard, retour aux Urgences mais cette fois pour mon compagnon qui faisait son quatrième ICTUS. Batterie d’examens habituels. Tout est nickel.

 

Mi-Mars, notre cinquantième anniversaire de mariage passe inaperçu de tous.

 

Puis ce fut Aglaë qui, patraque depuis Aout 2013, déclina rapidement : occlusion intestinale, vétérinaire, euthanasie le 12 Mai. Elle aurait eu 20 ans le 19 septembre.

 

Le 19 Septembre, nous n’avons pas fait souffler à sa sœur Sidonie les 20 bougies qui lui revenaient de droit.

 

Le 12 Décembre, c’est Sidonie qui fut euthanasiée. Cancer du sang.

 

Le Bilan ?

Nous n’aurons plus de chats, ni aucune sorte d’animal dépendant de nous.

La santé ? Finalement, ça pourra encore aller quelques temps.

Nos mères ? Notre fils ? Nos petits-enfants ? RAS ! Traduisez : Tout va bien.

Le blog ? Pratiquement abandonné en 2012 et 2013, il reprend quelques couleurs grâce à l’Affaire, sans excès toutefois.

 

Nos projets ? Avec la disparition de nos chats, nous pouvons envisager de longues absences et donc faire des projets de voyage sérieux.

En espérant qu’il ne sera pas trop tard….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche