Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 10:56

Rappel :

L’incinération de Jean-Paul aura lieu Jeudi 16 Février à 15H30.

Le crématorium de Cornebarrieu étant saturé, ce sera à Albi.

C’est toujours la même chose.

Je commence une chronique avec, au moins dans ma tête, un projet précis, un plan, des idées.

Je commence donc et …

PATATRAS !

Un événement quelconque me lance sur une autre piste…

J’avais donc commencé à parler de Sainte Félicie

 

J’avais commencé à parler du Lauragais, de ses cours d’eau, de ses collines…

 

J’allais continuer avec le vent d’autan dont nous venons précisément de subir pendant plus de deux jours un épisode particulièrement violent et qui s’est enfin calmé ce matin….

 

Plus tard, vous auriez rencontré mes voisins, Coraline et Jean-Claude qui ne sont pas tout à fait des inconnus pour vous et aussi Walter, Jean-Michel, Jean-Pierre et Isabelle, Jean-Paul, Jean-Christophe et les autres…

PATATRAS !

L’annonce soudaine de la mort de Jean-Paul vient chambouler mon programme…

 

Mes personnages veulent arriver plus tôt que prévu. Ça se presse ! Ça se bouscule…

 

Ça se bouscule peut-être un peu trop, ce qui risque de placer ce misérable article, ô Incomparable Lectrice, dans cette catégorie qui tant vous amuse « Voici pourquoi…etc… »

Repost 0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 12:50

La disparition de Jean-Paul nous a quelque peu tourneboulés et m’a ôté pour quelques temps l’envie de poursuivre cette chronique et cela d’autant plus que l’observation des réactions des uns et des autres—y compris les miennes--me renvoie à l’un de mes dadas  non, comme on pourrait le croire, notre attitude devant la mort qui reste une inconnue jusqu’à l’instant fatidique, mais notre comportement devant celle des autres.

J’y reviendrai à coup sûr.

Non, Dinosaure ! Ne ricane pas ! Je suis sérieux.

L’incinération de Jean-Paul aura lieu Jeudi prochain.

Le crématorium de Cornebarrieu étant saturé, ce sera à Albi.

Je n’en sais pas davantage.

Repost 0
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 09:04

Ce matin, sous l'article où Assouline annonçait la mort de Montaigne à cheval, je trouve cette réapparition de Soeur Marie des Roses qui me parait bigrement intérssante.

Alors quoi ? On me convoque? Je viens de prendre un étrange plaisir à lire les quelques 600 commentaires qui suivent l’hommage d’Assouline à MàC. Je suis bien étonnée de voir comme de vieux adultes comme vous tous, puissiez encore naviguer à vue entre l’idée, le fantasme, le rêve et …la réalité. Je suis bien étonnée de voir comme vous semblez croire sincèrement à tout ce que vous écrivez et à tout ce que vous pensez connaître, et je m’interroge sur la perception que l’on a de la vérité, ou de ce qu’on croit l’être. J’ai le sentiment de lire une pièce de théâtre ou chaque acteur serait, par une énergie mystérieuse renvoyée, l’auteur de cette brève et illusoire page de mots, alors qu’il n’y a pas de vérité, si ce n’est chacun des mots tracés par qui que ce soit. Je suis déçue que vous tous ici cherchiez à percer la membrane qui sépare un avatar de l’être humain. Il faut jouer le jeu jusqu’au bout… Pourquoi voulez-vous connaître ce qui n’existe pas ? Cela vous semblerait-il plus juste, intérieurement, cela vous rengorgerait-il de pouvoir dire que vous l’avez un peu connu ? Assouline vous donne le LA pourtant : il ne l’a jamais rencontré… Il vous parle juste d’un avatar qui sera définitivement aux abonnés absents, pour vous rassurer et pour vous faire plaisir parce que ça fait partie du jeu et puis par affection pour feu Montaigne à Cheval, tout comme je viens de le faire pour lui. BIen à vous, tous. Soeur Marie des Roses.

À part ça?

Depuis hier, Brassens qui chante dans ma tête, comme une scie

Mais où sont les funérailles d'antan?
Les petits corbillards, corbillards de nos grands-pères
Qui suivaient la route en cahotant
Les petits maccabées, maccabées ronds et prospères...

Et quand il ne chante pas, je me pose cette question à laquelle je ne sais pas répondre

Dans quel film voit-on défiler un enterrement sur la chanson de Brassens?

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 12:50

J'apprends à l'instant la mort de notre ami Jean-Paul dont j'avais eu l'occasion de parler brièvement ici, plus exactement d'évoquer ce que fut notre dernière rencontre.

 

 

Repost 0
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 08:45

Pour Dinosaure qui m'a demandé de situer précisément Sainte Félicie, j'ai fabriqué ce faux grossier qui devrait le satisfaire.

Sainte Félicie= tache orange

Sainte Félicie= tache orange

L'Ariège y a gagné quelques kilomètres et le Lauragais quelques kilomètres carrés.

Nous apprenons ainsi que le Petit Hers est situé entre l'Hers Mort qui se jette dans la Garonne au Nord de Toulouse et la Hyse qui se jette dans l'Ariège comme, un peu plus au Sud,  le Grand Hers; notre Petit Hers est également un affluent de cette rivière.

 

 

Je ne reviendrai pas sur le sujet.

Repost 0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 07:20

Le village de Sainte Félicie s’étale sur quelques 800 hectares de part et d’autres d’un de ces cours d’eau typiques du Lauragais, simples rigoles pour la plupart, alimentés par les écoulements des collines qui les bordent car--je ne crois pas vous l’avoir déjà dit—notre pays de cocagne est un pays de collines….

Quelques mots de l'implantation de Sainte Félicie avant d'aborder la description détaillée du village

En observant la carte ci-dessus vous constaterez que, hors le Fresquel qui finit dans l'Aude et donc dans la Méditerranée, ces rivières courent vers l'Atlantique via la Garonne.

La nôtre, notre rigole si vous préférez, Le Petit Hers, est de ces dernières, océanique donc.

Ne vous étonnez pas de ne pas la trouver sur le plan des rivières du Lauragais, Le Petit Hers comme Sainte Félicie  et  ses habitants que vous découvrirez bientôt n’ayant d’existence que dans mon imagination. Tout cela ne sera qu’un assemblage d’éléments pris ici ou là, une église à Escalquens, un château à Magrin, un trait de caractère de tel personnage chez un de mes amis ou chez une « connaissance » de la blogosphère…

Comme tout le reste, les noms des lieux et des personnages sont fictifs ; cela va sans dire.

Comme souvent par ici, une départementale dont je ne saurais vous donner le numéro suit un tracé grossièrement parallèle à la rivière. Vers l’Ouest, elle vous conduirait à Toulouse.

Sainte Félicie fin 1989 quand nous avons découvert le village

Sainte Félicie fin 1989 quand nous avons découvert le village

Je tenterai prochainement une description du village tel que nous l’avons connu à notre arrivée.

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 18:11

Cela faisait près de trente ans que, trois ou quatre fois par an les premiers temps puis chaque week-end depuis 79, nous traversions sans le savoir le Lauragais.

 

Que ce soit par la 113, plus rarement par l’autoroute, par la route de Castres ou celle de Revel, notre itinéraire le plus fréquent les dernières années, il y avait toujours une centaine de kilomètres dans le Pays de Cocagne et nous l’ignorions absolument. Même si, les jours de grande fantaisie, nous faisions le détour par Albi ou par Mirepoix, il restait une traversée du Lauragais.

Il aura fallu qu’en 1989, au retour de trois semaines de vacances partagées entre festival d’Avignon et séjour à Venise, pris d’un besoin irrépressible de mouvement, nous ayons commencé à tourner chaque soir à la sortie du boulot autour de Toulouse et à envisager de partir vivre à la campagne…

…et nous avons commencé la tournée des agences immobilières…

Nous avons visité des horreurs…

 

Nous avons vu beaucoup mieux, mais trop loin ou beaucoup trop cher…

Début Novembre, j’ai enfin lu LA petite annonce.

J’ai téléphoné.

Le lendemain nous avons visité. Nous avions trouvé.

c'était le grand terrain au Nord-Est du village

c'était le grand terrain au Nord-Est du village

Je vous en dirai plus sur Sainte Félicie plus tard

Repost 0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 13:31

...cet article d'Eugène qui m'inciterait presque à lire Houellebecq

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 22:20
Gaston Modot, ?, Jouvet évidemment

Gaston Modot, ?, Jouvet évidemment

la fin d'un autre film "mythique"...

la fin d'un autre film "mythique"...

Repost 0
Published by bergeret
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 11:04

sur un sujet purement littéraire : Stendhal répondant à Balzac.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche