Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 11:42

« Enfin ! On y vient » s’exclame Dinosaure

« Loi de Murphy ? » propose Violette

« Loi de l’emmerdement maximal, LEM pour les intimes …» enchérit Zoé

« LEM ? Loi Emmanuel Macron ? » pouffe Rose Candide

« …ou, si vous préférez, » poursuit Zoé « loi de la tartine beurrée qui tombe toujours du côté du beurre ou, selon certains, du côté de la confiture mais alors ce n’est plus une tartine beurrée… »

« Selon Wikipedia » pontifie celui que nous surnommons « un peu de sérieux messieurs »

La loi de Murphy d'Edward A. Murphy Jr, ingénieur aérospatial américain qui en énonça le premier le principe, est un adage qui s'énonce de la manière suivante :

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal »

— Edward A. Murphy Jr.

Selon une variante plus détaillée de la loi,

« S'il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu'au moins l'une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu'un quelque part pour emprunter cette voie. »

On peut interpréter cette loi de deux manières : l'une, humoristique, est de prendre cette loi à la lettre, et de l'ériger en principe de pessimisme. Vue sous cet angle, la loi de Murphy est le constat, élevé au rang de principe fondamental de l'univers, que « le pire est toujours certain ».

L'autre vision consiste à voir la loi de Murphy comme une règle de conception : on ne considère pas la loi de Murphy comme vraie, mais on conçoit tout système comme si la loi était vraie. En particulier, un équipement doit être à l'épreuve non seulement des accidents les plus improbables, mais aussi des manœuvres les plus stupides de la part de l'utilisateur. Elle justifie donc les principes de la conception sécuritaire préconisant de planifier et d'éliminer d'emblée les possibilités de mauvaise utilisation, par exemple à l'aide de détrompeurs.

La « loi de l’emmerdement maximal » (LEM) ou « loi de la vexation universelle » est dérivée de la loi de Murphy et est très souvent confondue avec celle-ci. Cette loi stipule que quand quelque chose tourne mal, quelque chose de pire arrive toujours à ce moment là.

Et Zut !

Je voulais parler de ma molaire mais impossible d’en placer une !

Une autre fois peut-être ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche