Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 17:45

Au retour de notre marche quotidienne, après un déjeuner sur le pouce—c’est mon habitude de ne prendre à midi qu’un repas léger et surtout rapide--, je me suis installé, derrière le paravent rouge qui dorénavant délimite dans la « pièce du piano », avec la bibliothèque qui y est installée—je crois avoir déjà décrit ici l’implantation des différents corps de bibliothèque dans notre maison--, un espace PC réservé aux taches sensibles : achat Internet ou vérification de nos comptes bancaires, par exemple.

Entre deux actions sur mon ordinateur, considérant le rayon de bibliothèque le plus proche, je remarquai un volume dont j’avais oublié l’existence, un recueil d’articles et de chroniques de Théophile Gautier réunis dans la collection Garnier-Flammarion sous le titre Gautier journaliste.

Je me dis que de brefs articles et des chroniques seraient mieux à leur place dans ma « bibliothèque des toilettes » où se côtoient contes d’Andersen, nouvelles d’Italo Calvino, de Raymond Queneau ou de John Updike, Essais de Montaigne, chroniques d’Alexandre Breffort, sans oublier l’œuvre intégrale de Botul dont je dois la découverte à BHL.

Et me voici à lire un compte-rendu sur la reprise de Mérope de Voltaire par la Comédie Française dont je vous parlerai un de ces jours.

Et pourquoi ne pas parler de la Préface de Mademoiselle de Maupin?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche