Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 16:32

Je ne sortirai pas exagérément du sujet qui m’occupe depuis quelques jours en parlant ici d’un auteur que le Bac Français 2016 vient de tirer de l’obscurité, un auteur dont on n’avait jamais tant parlé chez Assouline, un auteur que, comme chacun sait, j’aime lire, Anatole France enfin.

Beaucoup disent, à raison selon moi, que son style est suranné, que ce n’est pas de la Littérature ; certains ajoutent, à tort à mon avis, qu’il est donc souhaitable de l’oublier.

Pour ma part, je le lis pour au moins deux raisons, peut-être étrangères à la Grande Littérature mais qui ne me paraissent pas négligeables : le plaisir que cette lecture me procure et l’engagement politique de l’auteur, engagement indissociable de son œuvre à partir de l’Affaire Dreyfus.

Cela dit, la discussion chez Assouline m’amuse quelque peu.

Plusieurs fois depuis que je fréquente son blog, Assouline ayant évoqué France n’a pu s’empêcher d’ajouter « Qui lit encore Anatole France ? », remarque qui n’a suscité d’autre commentaire que celui-ci, de Lucien Bergeret « Qui lit encore Anatole France ? Moi »

Or, son dernier article, provoqué par l’événement « Bac Français » est plutôt élogieux pour l’écrivain engagé Anatole France et, curieusement, les commentaires sont bien moins souvent hors sujet qu’à l’habitude et on se prend à penser « Tiens ! Ils en ont tous lu au moins une partie ! Oh ! Sans doute pas très récemment mais plus que je n’aurais cru… »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche