Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 12:06

Je vous ai déjà parlé des monstres fantasques que m’a engendré la relecture—il serait plus exact de dire le survol et même le survol rapide—du Comment parler des Livres… de Pierre Bayard ; parmi ces monstres, en bonne place, je trouve mon rapport au contenu de ma bibliothèque.

Puis-je dire que j'ai lu tous ces livres ?

À la notable exception d’une dizaine que j’ouvre périodiquement pour les refermer au bout de quelques pages, si lire un livre c’est, comme il est généralement admis, le parcourir de la première à la dernière page en comprenant les phrases lues—ou si vous préférez en leur donnant un sens--, oui je les ai lus.

Bayard les tiendrait au mieux pour parcourus.

Pour lui il n’y peut avoir que des livres inconnus, des livres parcourus, des livres évoqués c’est-à-dire dont on a entendu parler et des livres oubliés…

Je me suis lancé un défi à moi-même : sans ouvrir le livre concerné, sans recherche de documentation Internet, écrire quelques lignes sur un de ces bouquins que l’on peut dire « parcourus » par moi…

Il y a quelques temps, comme Monsieur Bergeret nous lisait un article à la gloire du colonel Picquart aux pieds de la statue de Marguerite d’Angoulême, j’ai repensé à l’Heptaméron qui me parait un bon choix pour mon exercice.

N’espérons pas de miracle !

Peut-être m’objecterez-vous que ce ne pourrait être pire que si mon choix avait porté sur Grégoire de Tours, par exemple…

Eh bien ! C’est un choix qui m’a tenté un instant.

Mon souvenir de L’Histoire des Francs ?

Au début, un calcul du temps écoulé depuis la création du monde basé sur les données précises de la Bible, en particuliers sur l’âge des rois…

Si je me souviens bien, le résultat était inférieur à 6000 ans…

Des récits sur Clovis, Clotilde, Radegonde (je pensais à Frédégonde), Brunehilde non dépourvus d’intérêt historique mêlés à de nombreuses anecdotes dignes de la Légende Dorée

Radegonde...

Saint Martin

Voilà ce qu’il m’en reste, avec le souvenir d’une lecture agréable.

(Précisons que je ne l’ai pas lu en VO, latin approximatif, mais traduit en français moderne)

Tout bien pesé, il se pourrait que mon souvenir des Nouvelles de Marguerite de Navarre ne vaille guère mieux.

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dinosaure 30/06/2016 08:35

Et Marguerite dans tout ça?

bergeret 30/06/2016 13:52

On y vient...

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche