Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 08:50

"Quel titre crétin!" s'exclame Dinosaure

"Et si peu dans la manière de Lucien!" enchérit Violette Perplexe qui m'est toujours bon public comme vous le savez déjà.

Nos moutons?

Nos moutons?

Je crois vous avoir confié que le blog d'Assouline et plus particulièrement les commentaires qui ornent si judicieusement ses articles me sont grande source d'inspiration...

Ainsi de christiane qui, le 2 avril 2016 aux alentours de midi, citait Pirandello :

Les acteurs de cinéma, se sentent comme en exil. En exil non seulement de la scène, mais encore d’eux-mêmes. Ils remarquent confusément, avec une sensation de dépit, d’indéfinissable vide et même de faillite, que leur corps est presque subtilisé, supprimé, privé de sa réalité, de sa vie, de sa voix, du bruit qu’il produit en se remuant, pour devenir une image muette qui tremble un instant sur l’écran et disparaît en silence… La petite machine jouera devant le public avec leurs ombres, et eux, ils doivent se contenter de jouer devant elle.

Ma photographie préférée n'illustre-t-elle pas merveilleusement ce texte?

"...et eux, ils doivent se contenter de jouer devant elle"

"...et eux, ils doivent se contenter de jouer devant elle"

Que le cinéma de l'époque du tournage de Desire, ayant appris à parler, n'ait plus été tout à fait celui dont parlait Pirandello ne change pas grand-chose à l'affaire...

Partager cet article

Repost 0
Published by bergeret - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Bergeret
  • Le blog de Bergeret
  • : sans queue ni tête
  • Contact

Profil

  • bergeret
  • Mi-figue;mi-raisin
Procrastinateur confirmé
Fumiste
Bloguenaudouilleur
  • Mi-figue;mi-raisin Procrastinateur confirmé Fumiste Bloguenaudouilleur

Recherche